Oeuvres

1- La poupée sanglante

2- A dark muse

3- La reyne de coeur

4- The uninvited guest

5- Middle kingdom

6- Morning of the magicians

7- She runs with the wolves

8- Fetching the lucifers

9- Memento mori

3:29

4:42

3:44

8:09

5:04

4:10

4:11

3:59

7:21

Toutes les pièces ont été composées, jouées et produites par Michel Cormier entre juillet et novembre 2016.

Temps total: 44:49

Imaginez une femme ou homme-orchestre ou l'ancêtre des DJ's en 1892. Entouré de bobines Tesla et chaudières et fours à charbon. Tirant des leviers, poussant sur des pédales pour activer ses instruments légèrement désaccordés alors que son groupe d'automates sont à pelleter du charbon dans ces fours, ajuster les courants électriques et changer les cartes perforées dans un genre de séquenceur pour rétablir la tonalité et mener les sons à une conclusion harmonieuse.

L'avènement des instruments virtuels m'a donné l'occasion de sculpter un son pour vous donner un aperçu de l'intérieur de la machine.
Combinés avec le son plus organique des boîtes à musique, des instruments à cordes de toutes sortes, des concertinas et des orgues, vous trouverez des textures atmosphériques, des percussions synthétiques et des échantillons encrassés pour donner à l'aspect organique un peu d'obscurité et de saleté.

J'ai utilisé des instruments désaccordés jouant en unisson et des notes ornementales (note non harmonique insérée pour la transition entre les notes harmoniques) pour transmettre l'idée d'une version précoce de phrases musicales déclenchées et d'instruments séquencés ou échantillonnés qui n'étaient pas tout-à-fait au point. Le Mellotron en est un bon exemple. Le moteur alimentant cet instrument révolutionnaire des années 60 n'était pas constant et accélérerait ou ralentissait faisant que les musiciens l'utilisant avaient du mal à rester dans la bonne tonalité lors d'un spectacle. J'ai juste eu l'idée de l'ancêtre du mellotron, fonctionnant à vapeur et  utilisant des cylindres rainurés et des aiguilles de phonographe au lieu de bandes enregistrées et de têtes de lecture comme base pour ce projet.

L'inspiration derrière les compositions provient de livres, séries télévisées, films et dans le cas de Memento Mori, la tendance victorienne, inquiétante et mystérieuse de photographier des parents décédés dans des poses comme s'ils étaient toujours en vie, à conserver comme souvenirs.